Posted by IN / 0 responses

Salon du Véhicule Electrique de Val d’Isère

17 juillet 2015
salon-véhicule-électrique-val-d'isère

Quel meilleur site symbolique que la station de Val d’Isère, en Savoie, pour monter un salon de grande envergure consacré à tous les véhicules branchés, des trottinettes aux utilitaires électriques ? D’abord parce qu’on y célébrait de la sorte, autrefois et pendant 25 ans, les 4×4. Beau virage à 180 degrés ! Mais aussi, parce qu’au cœur de l’été, ce lieu, qui sent les vacances, est investi par les touristes de toutes provenances. L’Avem a tenu à être partenaire d’un événement qui va de suite s’imposer comme majeur dans le monde de l’électromobilité.

400 véhicules électriques exposés 

Rien que ce chiffre de 400 VE, mis en exposition sur 10.000 m2 à l’occasion du tout premier salon de Val d’Isère consacré à la mobilité durable à travers les véhicules électriques et hybrides rechargeables, suffit à lui seul pour indiquer les ambitions des organisateurs et la taille de l’événement. Voitures, motos, scooters, vélos assistés, trottinettes, etc. : à peu près tout ce qui se branche, est accessible aux particuliers, et permet de se déplacer, sera présenté au public. On retrouvera aussi les modèles, à 2 et 4 roues, qui préfèrent la pile à combustible hydrogène aux batteries.

tesla-salon-val-d-isere-tesla

Des marques engagées pour la mobilité durable

Est-il utile de souligner que Nissan, Mitsubishi, BMW i, Volkswagen et Renault ont accepté de suite l’idée de participer à ce premier salon du VE de Val d’Isère ? Ils ont tous aujourd’hui le désir fort de marquer l’électromobilité de leur empreinte ! Idem pour Peugeot qui cherche à promouvoir son Partner électrique auprès des professionnels. Audi, Citroën, Ford, Mercedes, Volvo devront prendre le train en marche, lors d’une prochaine édition. Le public appréciera ! Et Tesla ? Tess Launay avoue un petit épisode d’incompréhension avec la marque de Palo Alto qui aurait souhaité s’engager dans un partenariat plus global avec la station. Elle se veut toutefois rassurante : « des Model S, il y en aura, mais présentées par des entreprises qui en louent ». Du côté des deux-roues, on retrouvera tout autant quelques grands noms auxquels le public commence à s’habituer : Eccity motocycles, BMW Motorrad, Zero Motorcycles, Electric Motion, Dolphin, SEV, Yike Bike, et bien d’autres.

salon-val-d-isere

D’autres moyens de déplacement sont à découvrir et à essayer : des vélos, des scooters, des motos, et des engins plus insolites, comme le Yike Bike, une sorte de mini vélo électrique pliant ultra compact, mis au point par des Néo-Zélandais. Il n’a pas de pédales et le guidon est dans le dos. Il permet de se déplacer à 23 km/h de vitesse maximum, sur une distance de 13 à 16 km.

Autre engin étonnant, les rollers électriques. Trois kilos à chaque pied, mais contrairement aux rollers classiques, le mollet est au repos.

Le commissaire du salon table sur 5.000 visiteurs d’ici dimanche soir.

Laisser un commentaire