Posted by IN / 0 responses

Quid de la mobilité électrique à énergie solaire ? entretien avec Advansolar

1 décembre 2014
arton5749-4acab
On parle moins de l’énergie solaire, pourtant elle peut être à juste titre une opportunité pour la mobilité électrique de demain.
Advansolar a accepté de répondre à nos questions afin de mettre à mal certaines idées reçues sur l’énergie solaire, et de nous présenter leurs solutions de mobilité novatrices.

L’énergie solaire coûte très chère. Est-elle aujourd’hui rentable ? Le coût de telles installations n’est-il pas excessif ?

 

Tout d’abord, il faut savoir que l’énergie solaire est en passe de devenir moins chère que l’électricité réseau. On parle de ‘parité réseau’. La courbe d’évolution depuis 1976 montre qu’à chaque fois que la capacité totale installée dans le monde a doublé, le prix des cellules photovoltaïques a diminué d’environ 20%. En 2020, le prix de revient du MWh fourni par des centrales photovoltaïques ne devrait pas dépasser 90 € dans le Var et 120 € dans le nord de la France.

Par comparaison, selon la Cour des comptes, le MWh produit par un réacteur nucléaire EPR coûterait entre 70 et 90 €. Dans le sud de l’Europe, comme en Italie par exemple, et au Maghreb, l’électricité photovoltaïque est d’ores et déjà compétitive avec celle tirée du pétrole. L’énergie solaire est donc rentable, et cela ne va aller qu’en s’améliorant. On peut donc prédire que d’ici à 10 ans, le coût d’un kWh solaire sera inférieur à celui d’un kWh du réseau EDF.

Enfin, le coût de nos stations de recharge solaire ne s’amortit pas uniquement d’un point de vue production énergétique. Il s’agit de prendre en compte également la fonction d’abri (intempéries et soleil), la contribution à l’environnement, la visibilité que l’on donne au service de recharge (facile à repérer sur la voie publique), la communication et/ou la création de revenues publicitaires (de type affichage & digital via le hotspot WiFi intégré) et les importantes retombées en termes d’image pour le commanditaire.

Les climats peu ensoleillés de certaines régions de France ne peuvent-ils pas décourager ces régions à investir dans l’énergie solaire ?

 

L’énergie solaire reste pertinente pour toutes les régions de France. Prenez l’exemple de l’Allemagne : l’ensoleillement y est moindre qu’en France, et pourtant elle se concentre davantage sur l’énergie solaire et est en avance en termes de transition énergétique.

Quoi qu’il en soit, nos stations SunPod® sont dimensionnées en fonction de la situation géographique (orientation nord-sud et latitude) pour optimiser le service principal de recharge des véhicules électriques. Pour illustrer, au global annuel, la production photovoltaïque n’est inférieure que de 30% entre Lille et Marseille.

Comment fonctionne une vélostation solaire d’Advansolar ? Est-ce que l’énergie solaire alimente directement les batteries des vélos ? Ou les batteries sont-elles alimentées par le réseau où l’énergie solaire est stockée au fur et à mesure ?

 

La station SunPod® Cyclo est équipée d’un parc de batteries dimensionné pour les besoins des usagers. Ces batteries accumulent l’énergie solaire produite par les panneaux photovoltaïques sur le toit de la station, et elles rechargent les vélos à assistance électrique qui sont abrités.

La station SunPod® Cyclo est bien 100% autonome, ce qui évite tous les frais de raccordement électrique et les travaux de voirie souvent très couteux et longs en démarches administratives. Elle est ainsi facilement déplaçable, et ne constitue pas un point mort dans un schéma directeur.

Source Avere

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Laisser un commentaire