Posted by IN / 0 responses

Infrastructures de recharge: le déploiement s’accélère

7 février 2014
SPA Leclerc

Les 5 et 6 février derniers, l’Avem a rassemblé près de 300 professionnels de la branche de la mobilité électrique pour les 3èmes Assises d’Infrastructures de Recharge des Véhicules Électriques. Les deux thèmes principaux étaient « Pourquoi investir dans l’électro-mobilité » et « Le déploiement de bornes publiques en France et à l’étranger ».

Tous les acteurs clés du secteur ont répondu présent à l’invitation : élus & représentants institutionnels, syndicats d’énergie, constructeurs automobile – Nissan, Renault, BMW et Volkswagen qui a confirmé le lancement en 2014 de leur e-Golf –, opérateurs & service de mobilité – avec la présence d’acteurs d’Irlande et des Pays-Bas, deux pays très ambitieux en termes d’e-mobilité, et enfin acteurs du déploiement tels que Schneider Electric, DBT-CEV ou Greenovia.

Le Ministre des Transports Irlandais, M. Kelly, a invité les acteurs français à se pencher sur le marché irlandais et à investir sur ce marché prometteur. La question de l’interopérabilité des systèmes de recharge, ainsi que de la standardisation des prises de recharge ont été chaudement débattues. Voilà deux points cruciaux pour assurer le succès des Véhicules électriques.

M. Paturet, de Nissan Europe, a présenté les progrès sur la collaboration entre constructeurs et les autorités européennes pour établir des « corridors électriques » en Europe permettant aux conducteurs de véhicules électriques, à court terme, de relier sans problème Dublin à Nice par exemple. Nissan a par ailleurs annoncé le lancement en mars prochain d’une carte de recharge permettant aux propriétaires de Nissan Leaf de se recharger sur différents réseaux de bornes. C’est une solution développée par Greenpark Solution, inspiré de leur solution KiWhi Pass.

M. Fernandez Garcia, de la Commission Européenne DG Move a montré la carte d’Europe montrant les ambitions en termes de déploiement de bornes de recharge pour 2020. Pour la France, on parle maintenant de 55.000 bornes, 86.000 en Allemagne et 72.000 en Italie !

Enfin, l’ADEME a présenté leur Analyse du Cycle de Vie qui compare objectivement l’impact sur l’environnement des véhicules thermiques par rapport aux véhicules électriques. Sans surprise, le véhicule électrique l’emporte sur le véhicule thermique sur 4 des 6 critères de comparaison (ex : Potentiel d’épuisement des ressources fossiles). A noter le résultat peu convaincant du véhicule électrique – sur le modèle allemand – par rapport au véhicule thermique sur le critère « Potentiel de Changement Climatique ». Cela est dû au mix énergétique allemand, où le courant électrique est basé à hauteur de 44% sur la combustion de charbon. Voilà une opportunité claire pour Advansolar ! Les stations de recharge SunPod® Auto, en utilisant le soleil comme source d’énergie principale, permettraient d’améliorer la performance des véhicules électriques sur le critère « Potentiel de Changement Climatique ».

Ces Assises ont été l’occasion pour Advansolar de présenter son offre et sa vision de la mobilité électrique à des partenaires potentiels, de renouer contact avec des partenaires actuels et de discuter de projets pour 2014.

Sur la photo 2, M. Borgoltz, PDG de DBT-CEV, MM. Carles et Maroselli, du Groupe SCAE dont la filiale In-géo mobility va distribuer les produits SunPod® en Corse, et MM. Brière et Le Breton d’Advansolar.

 

photo 1 photo 2  photo 4 photo 5

Laisser un commentaire
  • peut on acheter du cialis en espagne Lacquisition de décès pourrait même être noté conception vous avez besoin pour devenir interpersonnelles vraiment à lintérieur de la sélection de nulle part rapidement supplément de santé.